La ville dispose d’un patrimoine arboré riche et diversifié qui compte 12 000 arbres d’alignement*. La gestion de cette « forêt » est un véritable enjeu écologique et participe à notre cadre de vie.

Un patrimoine primordial

La ville compte 12 101 arbres d’alignement* dont 5 657 en ville et 6 444 au Carré Sénart, sans compter les espaces naturels et les bois. Cela représente 0,9 arbre par habitant, ce qui est très au-dessus de la moyenne de 0,1 arbre par habitant des villes françaises.

Les arbres en milieu dit urbain nous rendent service dans notre quotidien :
– Pour la biodiversité. Ils jouent un rôle essentiel dans la protection de la biodiversité. Ils permettent de favoriser la présence de très nombreuses espèces végétales et animales ainsi que la production d’oxygène et constituent des corridors biologiques ;
– Pour la régulation. Ils jouent un rôle important dans le confort thermique de la ville.
Leur ombre limite le phénomène « d’îlot de chaleur urbain » produit par le rayonnement du soleil sur l’asphalte. Les arbres ont la capacité d’absorber le CO2 de l’atmosphère et de le transformer en séparant le carbone (le C) et l’oxygène (le O2).
Le carbone reste emprisonné dans les racines, le tronc et les branches où il sert à créer la matière organique essentielle à la croissance de l’arbre. L’oxygène, quant à lui, est rejeté dans l’atmosphère.
Les arbres permettent la régulation des eaux pluviales en absorbant une quantité importante des précipitations et soulagent les réseaux.
– Pour le cadre de vie. Il a été démontré que vivre à proximité d’espaces verts et y avoir accès pour des balades, des activités sportives ou des moments conviviaux… peut avoir un impact et améliorer la santé mentale et physique. Par exemple en réduisant les problèmes de pression artérielle élevée et de stress.
Il est donc important de préserver la présence d’arbres dans les rues, le long des parkings ou encore dans vos jardins.

Un entretien réglementé

Contrairement aux idées reçues, les arbres doivent être taillés et entretenus non pour leur dangerosité, mais afin que leur feuillage réalise la photosynthèse nécessaire à notre respiration. De cette façon, ils permettent également de lutter contre les îlots de chaleur en milieu urbain.
À Lieusaint, deux types de taille sont privilégiés : la taille en rideau et la taille en port libre. Cette dernière est la plus utilisée, car c’est la plus respectueuse et la moins traumatisante pour les arbres. Elle consiste à supprimer les gourmands**, relever et éclaircir la couronne*** et diminuer son volume si nécessaire.

En 2021 un programme de taille en port libre concernera 23 rues de la ville. Retrouvez le plan des rues prévues ici.
Les arbres Mail des Pépinières, rue d’Alory et Avenue de Corbeil quant à eux seront taillés en rideau pour des raisons de gabarit des véhicules.

* Espèces d’arbres couramment plantés de manière linéaire et régulière le long des routes, des rues afin les orner et de créer des zones d’ombrage.

** En botanique, un gourmand est une pousse, qui à terme détourne les substances nutritives de l’arbre.

*** En botanique, une couronne aussi appelée houppier est l’extrémité supérieure de l’arbre.