Cadre de vie – Écologie

ENTRETIEN DES ESPACES VERTS

Lieusaint compte 12 151 arbres d’alignement* et de nombreuses zones d’espaces verts. Cette richesse incroyable pour notre commune nécessite une gestion minutieuse. Un véritable enjeu écologique et un plus pour le cadre de vie.

Les arbres ont d’innombrables bienfaits. Éléments constitutifs de l’identité de notre ville, ils abritent le Co2 et nous préservent lors de périodes caniculaires.

Élagage, un entretien règlementé

Contrairement aux idées reçues, les arbres ne nécessitent pas d’être taillés. Ils sont principalement entretenus non pour leur dangerosité, mais pour des raisons de proximité avec des habitations et des routes. Idéalement, ne pas tailler un arbre est la meilleure façon de le préserver ! De cette façon, ils permettent également de lutter contre les ilots de chaleur en milieu urbain.

Différents types de taille privilégiées

La taille en rideau et la taille en port libre, cette dernière étant la plus utilisée, car elle est la plus respectueuse et la moins traumatisante pour les arbres.
Elle consiste à supprimer les gourmands**, relever et éclaircir la couronne*** et diminuer son volume si nécessaire.

Ces derniers mois, la ville a replanté une partie de la voie cyclable du Boulevard Schoelcher.
Des arbres ont été plantés au Boulevard de l’Europe et sur le circuit vélo devant le groupe scolaire Jules Ferry.

En 2022, un programme de taille en rideau concernera les arbres Mail des Pépinières, rue du Canal, rue d’Alory et avenue de Corbeil, pour des raisons de gabarit des véhicules.
Un autre programme de taille en port libre concernera 35 rues de la ville.

Retrouvez la liste des rues prévues ici.

Gestion différenciée

La ville de Lieusaint a adopté depuis plusieurs années une gestion différenciée des espaces verts avec trois rythmes de tontes selon les différents espaces et leurs besoins :

  • les zones très fréquentées par les habitants et/ou proches des routes, doivent être tondues en moyenne 18 fois par an ;
  • les zones où la biodiversité peut s’exprimer plus largement doivent être tondues en moyenne 12 fois par an ;
  • les zones où l’herbe est laissée pour permettre le nichage de différentes espèces d’oiseaux et d’animaux, véritables réservoirs de biodiversité, nécessitent deux fauchages par an.

Cette gestion, plus respectueuse de la nature, intègre une approche écologique adapté au milieu (sol, climat, environnement…).
Elle permet de limiter la fréquence d’entretien, les traitements phytosanitaires et favorise le développement d’une faune et d’une flore diversifiée.

*Espèces d’arbres couramment plantées de manière linéaire et régulière le long des routes, des rues afin les orner et de créer des zones d’ombrage.

**En botanique, un gourmand est une pousse qui, à terme, détourne les substances nutritives de l’arbre.

***En botanique, une couronne, aussi appelée houppier, est l’extrémité supérieure de l’arbre.

Prendre rendez-vous en ligne