Cadre de vie – Écologie

Renforcement des mesures contre l’influenza aviaire

Face à l'augmentation de cas d’influenza aviaire dans la nature et dans les élevages, Lieusaint vous informe des mesures à prendre pour éviter la propagation du virus.

C’est quoi l’influenza aviaire ?

L’influenza aviaire est une maladie animale qui circule activement en Europe par l’intermédiaire des oiseaux migrateurs, est particulièrement contagieuse et pathogène pour les oiseaux. Le virus persiste et reste actif principalement dans les fientes et les eaux stagnantes contenant des fientes contaminées.

Le 22 décembre 2022, un cas a été mis en évidence dans le département 94 sur la commune de Créteil. Un arrêté préfectoral déterminant une « zone de contrôle temporaire faune sauvage » a été pris par le Préfet du 94, qui s’étend sur 20km de rayon autour du lieu de découverte du cas et englobant 36 communes de Seine-et-Marne, dont Lieusaint.

À l’intérieur de ces zones, diverses mesures sont déployées ou renforcées afin de protéger les élevages de volailles d’une potentielle contamination par la faune sauvage.

Pour info

Quand la maladie se manifeste chez les oiseaux le terme influenza aviaire est utilisé. Le terme grippe aviaire est employé pour évoquer en particulier la maladie provoquée chez l’Homme par les virus influenza A d’origine aviaire qui possèdent un potentiel zoonotique (source : l’Anses).

Les mesures pour réduire les risques

Vous vous promenez à Lieusaint ? Vous devez prendre certaines mesures afin d’éviter une éventuelle contamination. Il est en effet recommandé de :

  • Éviter la fréquentation des zones humides (bords des étangs, des mares et des rivières) où stationnent les oiseaux sauvages, y compris en leur absence, du fait de la possible présence de virus dans les fientes et les sols souillés ; 
  • Ne pas ramasser d’oiseaux morts ;
  • Ne pas laisser son chien se baigner dans les plans d’eaux.

Vous êtes détenteurs de volailles ou autres oiseaux captifs ? Vous devez impérativement mettre en place les mesures de biosécurité suivantes :

  • Confiner vos volailles ou mettre en place des filets de protection sur votre basse-cour ;
  • Exercer une surveillance quotidienne de vos animaux.

Par ailleurs, l’application des mesures suivantes, en tout temps, est rappelée :

  • Protéger votre stock d’aliments des oiseaux sauvages ;
  • Éviter tout contact direct entre les volailles de votre basse-cour et des oiseaux sauvages ou d’autres volailles d’un élevage professionnel ;
  • Ne pas vous rendre dans un autre élevage de volailles sans précaution particulière ;
  • Protéger et entreposer la litière neuve à l’abri de l’humidité et de toute contamination ;
  • Réaliser un nettoyage régulier des bâtiments et du matériel utilisé pour votre basse-cour.

En cas de mortalité anormale et subite de vos volailles, signalez-le immédiatement à votre vétérinaire ou à la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP).

Plus d’informations sur seine-et-marne.gouv.fr.

Prendre rendez-vous en ligne